Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur

Imprimer     


Programmes de soutien internationaux dans le domaine du cinéma

Actualités

Depuis la suspension de la participation de la Suisse au programme MEDIA de l'UE en 2014, l'Office fédéral de la culture (OFC) consacre annuellement 500 000 francs au soutien à l'exportation de films suisses dans les pays européens. Les coproductions européennes auxquelles des producteurs suisses sont associés continuent à pouvoir bénéficier des aides à la distribution de MEDIA. Ces prochaines années, la Confédération renforcera les incitations à réaliser de telles coproductions en passant de nouveaux accords bilatéraux.

Pour les films purement suisses, le soutien à l'exportation a pu amortir certaines conséquences négatives de la suspension du programme MEDIA, mais pas toutes. Grâce à ce soutien, des films comme « L'Ordre divin » voient leurs chances d'être commercialisés à l'étranger rejoindre celles des films européens. Ce qui a par contre disparu, ce sont les aides du programme MEDIA pour les distributeurs qui proposent des films suisses dans les cinémas étrangers. Les distributeurs ne peuvent plus compter sur ces aides pour le lancement d'un film suisse en salle. Contrairement aux films européens, l'exploitation d'un film suisse dans un pays MEDIA ne génère également pas de nouvelles bonifications.

Dans le cadre de sa collaboration internationale, la Suisse participe depuis le début des années 90 au fonds « Eurimages ». Ce fonds du Conseil de l'Europe finance en premier lieu les coproductions européennes. Les coproductions suisses reçoivent de ce fonds entre 500 000 et 600 000 euros par an. Pour rééquilibrer les chances pour les pays qui ne participent pas à MEDIA, Eurimages soutient également à petite échelle les exploitants de salles et les distributeurs. Ce sont ainsi à peu près 350 000 euros par an qui vont aux cinémas suisses, et 300 000 euros aux distributeurs qui importent des films européens en Suisse.

Ces dernières années, la participation de la Suisse à « Eurimages » a été très profitable. L'année dernière, près de 1,2 million d'euros ont été réinjectés en Suisse pour une cotisation annuelle de 650 000 euros.

Début 2017, Eurimages, composé de 37 Etats membres, a mis fin à un programme qui prévoyait d'encourager l'exploitation de films purement nationaux produits par des pays ne participant pas à MEDIA. Ce programme était doté d'environ 40 000 euros pour l'ensemble des pays participants, la Suisse, la Russie, la Turquie, la Serbie, la Géorgie et la Macédoine. En 2016, un distributeur a été soutenu par ce biais pour le lancement d'un film suisse, à hauteur de 4 878 euros.

Soutien à l‘exportation: le soutien à l'exportation finance une partie des coûts engendrés par le lancement d'un film suisse en Europe. Les demandes peuvent être déposées par des distributeurs européens auprès de la fondation « Swiss Films » mandatée pour ce faire par la Confédération.

Retour à vue d'ensemble Archives News 2017

Dernière mise à jour le: 29.08.2017

Fin secteur de contenu

Recherche plein texte



http://www.bak.admin.ch/film/03570/03617/06071/06167/index.html?lang=fr