Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur

Imprimer     


L’Œuvre architecturale de Le Corbusier, une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne

Petite villa au bord du lac Léman, Corseaux © Luca Delachaux
Petite villa au bord du lac Léman, Corseaux © Luca Delachaux

Conçue et réalisée entre le début des années vingt - période pionnière de la naissance du Mouvement Moderne - au milieu des années soixante qui marque le début de la contestation de cette architecture passée du statut d'avant-garde à celle d'architecture dominante à l'échelle de la planète, L'OEuvre architecturale de Le Corbusier témoigne de l'histoire du Mouvement Moderne sur un demi-siècle. Elle témoigne d'une rupture radicale avec les styles, comme avec les méthodes de conception, les technologies, et les pratiques de chantier issues des siècles passés.

L'OEuvre architecturale de Le Corbusier est un Bien sériel, au sens où l'entend l'article 137 des orientations de la Convention du patrimoine mondial. Il comporte dix-sept éléments constitutifs répartis dans sept pays sur trois continents : Allemagne, Argentine, Belgique, France, Inde, Japon et Suisse. Fait unique depuis l'adaptation de la Convention en 1972, un Bien s'inscrit dans une zone géographique mondialisée, ce qui illustre la mutation profonde de l'architecture contemporaine et de la profession d'architecte au XXe siècle. L'OEuvre architecturale de Le Corbusier appartient au même groupe historico-culturel, celui du Mouvement Moderne.

L'OEuvre architecturale de Le Corbusier témoigne d'un échange d'influences sans précédent et d'un exceptionnel débat d'idées pendant un demi-siècle, à l'échelle de la planète, sur la naissance et le développement du Mouvement Moderne. Face à l'académisme dominant dans le monde, l'OEuvre architecturale de Le Corbusier révolutionne l'architecture en témoignant de manière exceptionnelle et pionnière de l'invention d'un nouveau langage architectural en rupture avec le passé. L'OEuvre architecturale de Le Corbusier marque la naissance de trois courants majeurs de l'architecture moderne : le Purisme, le Brutalisme et l'architecture-sculpture. La dimension planétaire qu'atteint l'ensemble de son œuvre construit sur quatre continents est un phénomène nouveau dans l'histoire de l'architecture et témoigne de son impact sans précédent. La contribution des réalisations qui composent la série est d'autant plus forte que L'OEuvre architecturale de Le Corbusier est relayée par les nombreux écrits de l'architecte immédiatement diffusés et traduits dans le monde entier. La complémentarité unique de l'oeuvre construit et des publications, fait de Le Corbusier le porte-parole principal de cette nouvelle architecture, et de L'OEuvre architecturale de Le Corbusier, une oeuvre observée, analysée, commentée et source d'inspiration ou de contestation constante à l'échelle de la planète.

L'OEuvre architecturale de Le Corbusier est directement et matériellement associée aux idées du Mouvement Moderne dont les théories et les réalisations ont une signification universelle exceptionnelle au XXe siècle. Le Bien incarne un « Esprit Nouveau » et tend vers une synthèse des arts à la croisée de l'architecture, de la peinture, de la sculpture.

L'OEuvre architecturale de Le Corbusier est une contribution exceptionnelle aux solutions
que le Mouvement Moderne cherche à apporter aux enjeux majeurs du XXe siècle :

  • inventer un nouveau langage architectural ;
  • moderniser les techniques architecturales ;
  • répondre aux besoins sociaux et humains de l'homme moderne. 

L'OEuvre architecturale de Le Corbusier matérialise les idées de Le Corbusier, relayées fortement par les Congrès internationaux d'architecture moderne (CIAM) à compter de 1928. La contribution de L'OEuvre architecturale de Le Corbusier à ces enjeux majeurs du XXe siècle n'est pas le fruit d'une réalisation exemplaire à un moment donné, mais la somme exceptionnelle de propositions construites et écrites, diffusées avec constance dans le monde entier sur une durée d'un demi-siècle.


Liste chronologique des éléments constitutifs

1923Maisons La Roche et Jeanneret, ParisÎle-de-FranceFrance
1923Petite villa au bord du lac Léman, Corseaux VaudSuisse
1924Cité Frugès, PessacAquitaineFrance
1926  Maison Guiette, AnversFlandreBelgique
1927  Maisons de la Weissenhof-Siedlung, StuttgartBade-WurtembergAllemagne
1928  Villa Savoye et loge du jardinier, PoissyÎle-de-FranceFrance
1930Immeuble Clarté GenèveSuisse
1931Immeuble locatif à la Porte Molitor, Boulogne-BillancourtÎle-de-FranceFrance
1945  Unité d'habitation, MarseilleProvence-Alpes-Côte d'AzurFrance
1946  Manufacture à Saint-Dié, Saint-Dié-des-Vosges LorraineFrance
1949  Maison du Docteur Curutchet, La PlataProvince de Buenos-AiresArgentine
1950  Chapelle Notre-Dame-du-Haut, Ronchamp Franche-Comté France
1951  Cabanon de Le Corbusier, Roquebrune-Cap-MartinProvence-Alpes-Côte d'AzurFrance
1952  Complexe du Capitole, ChandigarhPendjabInde
1953  Couvent Sainte-Marie-de-la-Tourette, ÉveuxRhône-AlpesFrance
1955Musée National des Beaux-Arts de l'Occident,TaitoTokyoJapon
1965Maison de la Culture de Firminy, FirminyRhône-AlpesFrance 

 


Dernière mise à jour le: 24.10.2016

Fin secteur de contenu

Recherche plein texte

Informations complémentaires

Typ: PDF
L’OEuvre architecturale de Le Corbusier, candidature à l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial
12.07.2016 | 1508 kb | PDF


http://www.bak.admin.ch/kulturerbe/04307/04308/05917/index.html?lang=fr