Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur

Imprimer     


La Cathédrale St-Pierre à Genève

La Cathédrale Saint-Pierre, située au cœur de la vieille ville de Genève, constitue le plus important symbole du Calvinisme européen.

Cathédrale Saint-Pierre, Genève © Dominique Uldry/OFC
Cathédrale Saint-Pierre, Genève © Dominique Uldry/OFC

L'édifice actuel a été construit entre 1150 et 1250. En 1541, Genève fait appel à Jean Calvin, un français de Noyon exilé pour s'être converti au protestantisme. La cathédrale Saint-Pierre devient alors le centre d'activité du réformateur. Calvin va diriger l'organisation de Genève jusqu'à sa mort en 1564. Il fait de Genève la «Rome protestante». Aujourd'hui encore, la cathédrale sert de symbole pour l'influence que Genève a eu sur le monde protestant dès la seconde moitié du 16e siècle. Le Calvinisme se répand alors en France, en Italie, en Allemagne, en Ecosse, aux Pays-Bas, en Hongrie et en Transylvanie. Au cours des siècles suivants, le Calvinisme se développe en une philosophie et une culture qui aura une influence déterminante sur le développement des sociétés occidentales, tant du point de vue socio-historique qu'économique. La cathédrale Saint-Pierre rappelle donc non seulement l'époque calviniste, mais également l'évolution d'une pensée ainsi que la reconnaissance actuelle de la diversité culturelle et spirituelle en Europe.

La cathédrale s'inscrit aujourd'hui dans un vaste espace didactique: on trouve désormais à proximité de l'édifice le Musée international de la Réforme et l'auditoire de Calvin, autrefois lieu d'enseignement du réformateur. La Fondation des Clefs de Saint-Pierre joue un rôle essentiel dans la mise en valeur et la conservation du monument.

Cathédrale Saint-Pierre, Genève © Dominique Uldry/OFC
Cathédrale Saint-Pierre, Genève © Dominique Uldry/OFC

Dernière mise à jour le: 01.12.2013

Fin secteur de contenu



http://www.bak.admin.ch/kulturerbe/04328/04329/04330/index.html?lang=fr