Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur

Imprimer     


Liste indicative du patrimoine culturel immatériel en Suisse

Introduction

Sur proposition d'un groupe d'experts composé de neuf personnalités, le Conseil fédéral a désigné en octobre 2014 les huit traditions vivantes qui feront l'objet d'une candidature auprès des « Listes du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO ». Issues de la Liste des traditions vivantes en Suisse, celles-ci sont à découvrir en textes et en images dans les portraits suivants.

Les candidatures relatives à ces huit éléments seront présentées à l'UNESCO progressivement au cours des prochaines années, en règle générale à raison d'un dossier par an. Les titres indiqués ici sont provisoires : ils feront l'objet d'une discussion approfondie avec les praticiens concernés. Cette collaboration portera sur la réalisation de l'ensemble des dossiers de candidature. 

Candidatures suisses pour la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel

En date du 30 mars 2015, la candidature de la Fête des Vignerons de Vevey a été présentée à l'UNESCO en vue d'une inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Il s'agit de la première candidature suisse auprès de la Convention de l'UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. La décision du Comité intergouvernemental sera rendue publique en novembre 2016, après une procédure d'examen portant sur plusieurs mois.
Pour plus d'informations, voir le descriptif détaillé de la Fête ci-après.

Le Carnaval de Bâle a été retenu par l'Office fédéral de la culture (OFC) comme deuxième dossier de candidature soumis par la Suisse en vue d'une inscription sur la Liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Son dossier a été déposé le 31 mars 2016 à l'UNESCO. Le Comité intergouvernemental rendra sa décision en novembre 2017.
Pour plus d'informations, voir le descriptif du Carnaval de Bâle ci-après.

Plus d'informations :

Typ: PDF
Liste des communautés actuellement consultées
Dernière modification: 22.10.2014 | Dimension: 122 kb | Typ: PDF

Typ: PDF
Brochure Liste indicative du patrimoine culturel immatériel en Suisse
Valable dès le 22.10.2014 | Dimension: 1985 kb | Typ: PDF

La gestion du risque d'avalanches

Cette tradition illustre le patrimoine hivernal alpin. Elle englobe les diverses techniques développées afin d'assurer la sécurité de l'être humain dans les régions d'altitude, par des connaissances toujours plus poussées du manteau neigeux et des « caprices de la montagne ». Elle renvoie aux liens établis par les populations alpines avec leur environnement ainsi qu'à l'association de savoir-faire ancestraux à la technique scientifique moderne. La synthèse de tradition et de technicité constitue une caractéristique très originale de la candidature.

Des collaborateurs du SLF examinent le manteau neigeux du site avec un scanner laser © Daniel MartinekHigh ResolL’Avalanche, Gravure, environ 1836 © Musée d’histoire du Valais, SionUn collaborateur du SLF contrôle les capteurs d’une station de mesure automatique © Ralph FeinerHigh ResolCours de sauvetage, 1977 © Médiathèque Valais, Martigny



Les savoir-faire de mécanique horlogère

Caractéristiques des succès de l'industrie suisse, les savoir-faire relevant de la mécanique horlogère constituent le socle patrimonial de l'horlogerie en tant que pratique artisanale et manuelle. Cette candidature permet de mettre en lumière le rôle de la formation horlogère, et de la dextérité humaine encore indispensable à l'innovation et à la précision technique. Elle sera conçue en lien avec la tradition locale de Sainte-Croix en matière de fabrication d'automates et de boîtes à musique, qui fait appel à des savoir-faire apparentés.

Horloger à son établi, Vallée de Joux © Musée de l’Elysée, LausanneHigh ResolL’atelier de l’automatier François Junod à Sainte-Croix (VD) © Ariane Devanthéry, 2011High ResolAnge de François Junod au Musée CIMA à Sainte-Croix (VD) © Musée CIMAHigh ResolUsine Reuge SA à Sainte-Croix (VD) © Jean-Paul Maeder, 1984



Le design graphique et typographique suisse

Le graphisme et la typographie témoignent de l'empreinte laissée par les artistes européens du 20e siècle - notamment en lien avec le Bauhaus et le constructivisme - sur la Suisse en tant que terre d'accueil et de créativité. Ils évoquent l'excellence suisse pour la création de polices et en matière de communication visuelle. Cette candidature permet aussi de thématiser la formation duale et l'actualité d'un patrimoine qui ne se cantonne plus à de traditionnelles communautés locales, mais se négocie dans des réseaux informels d'échanges actifs à une échelle mondiale.

Martin Woodtli: «Sportdesign» (sérigraphie, 2004) pour le Museum für Gestaltung Zürich © Martin Woodtli/Museum für Gestaltung ZürichHigh ResolAdrian Frutiger et Hans-Jürg Hunziker, Alphabet Roissy-Solaris. Element d’un tableau d’affichage électromécanique avec lamelles, 1973-1974. Aéroports de Paris. Musée des arts appliqués de Zurich, Collection graphique, Fondation Suisse Caractères et Typographie, photo: U. Romito, ©ZHdKHigh ResolBruno Monguzzi: affiche (offset, 1999), pour le museo cantonale d'arte lugano © Bruno Monguzzi/museo cantonale d'arte luganoIllustration de couverture. Marcel Reich-Ranicki: Wer schreibt, provoziert: Kommentare und Pamphlete. Munich: dtv, 1966. Épreuve avec le bon à tirer manuscrit de Celestino Piatti. Auteur: Celestino Piatti. Avec l’aimable autorisation du Deutscher Taschenbuch Verlag (dtv) © 2014, Musée national suisse



La saison d'alpage en Suisse

Illustration du patrimoine estival alpin, la saison d'alpage met en lumière le rôle économique et culturel des paysans en Suisse et le difficile métier qu'ils assument. D'un point de vue culturel, l'économie alpestre implique de nombreux savoir-faire artisanaux et pratiques sociales (chants, récits, fêtes d'inalpes et désalpes) profondément ancrés dans l'identité collective des quatre régions linguistiques suisses. Elle traduit aussi un rapport spécifique de l'être humain à la nature, pertinent en termes d'entretien du paysage et de développement durable.

Paysans inspectant un pré particulièrement pentu, Heubrig au-dessus du Muotathal, vers 1952 © Xaver Föhn-Gasser, Ibach (SZ)High ResolMontée sur le Schwägalp : quand la pente s’élève, les armaillis enlèvent leurs cloches aux vaches et les portent © Hans Hürlemann, Urnäsch, 2001High ResolEn Gruyère, fabrication du fromage au chalet, XXIe siècle © Interprofession du Gruyère AOCHigh ResolHeinz Bucher, Prière sur l’alpe, alpage Under Blatte ob Flühli, Lucerne, 2005 © Priska Ketterer, LuzernHigh Resol



Le Yodel

Cette tradition renvoie au patrimoine musical suisse, qui constitue un trait marquant de la vie culturelle et associative du pays. Le yodel englobe qui plus est une multitude de styles et connaît un renouvellement constant, s'associant parfois à d'autres genres musicaux. En tant que technique vocale ancestrale, utilisée pour communiquer dans de grands espaces (« yodel naturel »), il peut être mis en parallèle avec diverses expressions culturelles à travers le monde. Une candidature commune à l'ensemble des régions qui font usage de techniques similaires peut être envisagée.

Churfirstenchörli, Alt St.Johann – Unterwasser (SG) au Klangfestival Naturstimmen 2014 © Dolores Rupa / KlangWelt ToggenburgHigh ResolClub de Yodel de Thurtal, Unterwasser (SG) au Klangfestival Naturstimmen 2014 © Dolores Rupa / KlangWelt ToggenburgHigh ResolFête fédérale de Yodel 2014 à Davos: cérémonie avec prestation chorale © swiss-image.ch/Photo Andy MettlerImpression de la 29e Fête fédérale de Yodel 2014, Davos © swiss-image.ch/Photo Andy Mettler



Les Processions de la Semaine Sainte à Mendrisio

Ces processions pascales, dont l'aura rayonne dans toute la Suisse italienne, existent depuis le 17e siècle. Elles célèbrent le Jeudi et le Vendredi Saint, soit le dernier repas du Christ avec ses disciples et sa mort par crucifixion. Outre ce pan religieux, elles englobent aussi une importante composante artisanale et artistique : la fabrication de lanternes et de « trasparenti » - des luminaires qui jalonnent le parcours des processions - peints de motifs symboliques ou bibliques. Certains de ces objets centenaires sont aujourd'hui encore conservés et utilisés aux côtés de créations plus contemporaines.

Un « tryptique », grand transparent qui domine le défilé © Jacques Perler (Légende abrégée sur la base d’une photo LT de la vierge des douleurs)High ResolVendredi Saint: enfants avec des transparents © Adriano HeitmannHigh ResolVendredi Saint: porteurs de la statue du Christ Mort © Adriano HeitmannHigh ResolVendredi Saint: confréries avec des transparents © Adriano Heitmann



La Fête des Vignerons de Vevey*

Grande manifestation célébrant le bon travail de la terre et des vignes, la Fête des Vignerons est organisée cinq fois par siècle environ, à un rythme qui évoque tant la durée de vie d'un ceps que la succession des générations humaines. Elle mobilise une ville entière pendant des semaines et implique un important engagement bénévole. Elle constitue aussi une importante source de créativité régionale par les différents spectacles, créations musicales et costumes développés dans le cadre de chaque édition.
* dossier déposé auprès de l'UNESCO, procédure d'examen en cours

L’automne : Fête des Vignerons à Vevey, 1977 © Anonyme/Copyright : Musée de l’Elysée, Lausanne, collection iconographique vaudoiseHigh ResolVue d’ensemble de la Place du Marché, Fête des Vignerons de Vevey, 1999 © Philippe Pache / Confrérie des VigneronsHigh ResolChapeaux de la Saint-Martin, Fête des Vignerons à Vevey, 1999 © Philippe Pache / Confrérie des VigneronsHigh ResolChœur rouge, Fête des Vignerons à Vevey, 1999 © Philippe Pache / Confrérie des VigneronsHigh Resol



Le Carnaval de Bâle*

Le Carnaval de Bâle constitue une manifestation bien connue au-delà des frontières régionales et nationales. Il représente aussi l'un des rares carnavals de tradition protestante de par le monde. Elément central de l'identité des Bâlois, cette fête couvre en outre un large éventail de pratiques musicales, orales et artisanales relevant du patrimoine culturel immatériel.
* dossier déposé auprès de l'UNESCO, procédure d'examen en cours

Morgenstraich : tambours et fifres portent sur leurs masques les lanternes typiques, 2003 © Felix Jehle/picturebâleHigh ResolSchnitzelbaengg : on ironise sur les événements récents, 2006 © Claude Giger/picturebâleHigh ResolClique dans le cortège © Markus Burla / Basler Fasnachts-ComitéHigh ResolExposition de lanternes du mardi, Münsterplatz © Markus Burla / Basler Fasnachts-ComitéHigh Resol




Fin secteur de contenu



http://www.bak.admin.ch/kulturerbe/04335/04341/04818/index.html?lang=fr