Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur

Imprimer     


Nominés 2015

Déclaration de la présidente du jury

A l’occasion de la deuxième édition du Grand Prix suisse de musique, le jury peut présenter 15 musiciennes et musiciens à la nomination, une sélection qui souligne une fois de plus la diversité du paysage musical suisse. Parmi les quelque cinquante propositions émanant du groupe d’experts, les sept membres du jury ont eu le grand plaisir de choisir des personnalités qui se donnent corps et âme à leur jeu, à leurs idées, à leurs compositions, à leurs installations et à leurs improvisations et qui à leur manière travaillent à développer un son « suisse » ouvert à tous les styles. On trouve parmi eux des musiciens issus de différents domaines : jazz, classique, musique populaire, musique expérimentale, musique électronique et également, de façon très helvétique, qui exercent dans des domaines mixtes et influencent la musique suisse depuis des zones périphériques. Pour la première fois, le jury a voulu saluer la médiation et la promotion de la relève, puisque plusieurs des nominés sont activement engagés en faveurs des jeunes talents, que ce soit sur scène ou dans la formation.

Graziella Contratto, présidente du jury



Philippe Albèra

Né en 1952 à Genève, Philippe Albèra a fait ses études de musique au conservatoire de Genève et de musicologie à Paris VIII. Il crée Contrechamps en 1977, dont il restera directeur jusqu’en 2005, puis l’Ensemble Contrechamps (1980), la Revue Contrechamps (1983) et les Éditions Contrechamps (1991), dont il est encore le responsable. Coordinateur artistique à la salle Patino à Genève (salle d’art contemporain) entre 1984 et 1998, il crée le festival Archipel à Genève en 1992.

Nik Bärtsch

Né en 1971 à Zurich, Nik Baertsch est pianiste, compositeur et producteur. Après des études à la Hochschule der Künste de Zurich, il étudie la philosophie, la linguistique et la musicologie à l’université de cette même ville. Il est le créateur d’une musique complètement personnelle entre jazz, funk et musique minimale avec le quatuor zen-funk Ronin et le groupe du rituel musical Mobile. Alors qu’il joue tous les lundis depuis plus de dix ans au club Exil avec Ronin (le groupe et lui ont déjà fait des tournées en Asie, en Europe, en Amérique du nord et en Afrique), la formation acoustique Mobile se produit surtout dans le cadre d’installations.

Malcolm Braff

Né au Brésil en 1970, tombé dans la musique à Dakar, il arrive en Suisse à 13 ans chargé d'un bagage déjà multiculturel et d'une approche spontanée du piano. Considéré par beaucoup de musiciens comme une sorte de gourou ou de parrain du jazz suisse, il s'affirme depuis plus de vingt-cinq ans comme une personnalité musicale hors norme.

Il a fait paraître une vingtaine de disques dans diverses formations dont deux sur le prestigieux label Blue Note et le dernier sur Enja.

Markus Flückiger

Markus Flückiger est né en 1969 à Brittnau et vit aujourd’hui en Suisse centrale. Enfant, il apprend le schwyzerörgeli et joue pendant sa scolarité dans plusieurs orchestres de danse. Musicien indépendant et professeur de musique, il commence à étudier intensivement la musique populaire suisse. Avec des formations comme pareglish ou Hujässler, il ouvre de nouvelles voies et bouscule les habitudes. Fluckiger enseigne le schwyzerörgeli à la Haute école de Lucerne ; il est également le directeur musical de l’ensemble de l’école, les « Alpini Vernähmlassig ».

Joy Frempong aka OY

Joy Frempong aka OY est née en 1978 au Ghana; elle est venu en 1986 en Suisse et vit temporairement à Berlin. Elle a étudié le chant de jazz et la pédagogie à Berne. OY a commencé en tant que projet solo ; il est devenu duo en s’adjoignant le musicien Lleluja-Ha. Joy Frempong a une préférence pour les sons, les bruits et les histoires. Elle a été et est partie prenante dans plusieurs projets musicaux, comme la formation « Stade », les groupes « Filewile » et « Phall Fatale ».

Marcel Gschwend aka Bit-Tuner

Né en 1978 à Saint-Gall, Marcel Gschwend aka Bit-Tuner vit et travaille à Zurich. Cet autodidacte produit de la musique électronique depuis 1997 et ce faisant ne manque jamais de nouer des collaborations intéressantes (des productions de danse et de théâtre, des défilés de mode ou de la musique de film). Pendant ses quinze années d’activité, il a développé un style qui n’appartient qu’à lui. Il touche aussi bien aux sons Hip-Hop qu’à la technoide bass music, à l’electronica qu’au noise. Outre son projet solo Bit-tuner, Marcel Gschwend fait partie du band Stahlberger aux productions duquel il participe en qualité de songwriter et d’arrangeur.

Heinz Holliger

Heinz Holliger est une des personnalités musicales les plus fascinantes de notre temps. Né en 1939 à Langenthal, il étudie le hautbois, le piano et la composition à Berne, Paris et Bâle. Après des premiers prix à Genève et à Munich, il commence une carrière exemplaire de hautboïste. Certains compositeurs contemporains importants lui ont dédié leurs œuvres. Chef d’orchestre, Holliger travaille depuis de nombreuses années avec de grands ensembles dans le monde entier. Il est aussi un compositeur très demandé. Mentionnons parmi ses œuvres marquantes l’opéra « Blanche-neige », le cycle Scardanelli et son concerto pour violon.

Daniel Humair

Né à Genève en 1938, Daniel Humair est batteur et compositeur de jazz. Il se situe à l'avant-garde du jazz européen depuis bientôt un demi-siècle, participant aux projets les plus intéressants et jouant avec les plus grands musiciens du XXème siècle tels que Lucky Thompson, Bud Powell ou encore Chet Baker. Il a plus de 300 enregistrements dont une dizaine sous son nom. Daniel Humair est Commandeur depuis 2002, le plus haut grade de l’ordre des Arts et des Lettres.
Il a formé un trio avec François Jeanneau et Henri Texier qui a été considéré comme le catalyseur du nouveau jazz français, avant de poursuivre sa route et d'enchaîner les rencontres et les créations avec des artistes comme Michel Portal ou Richard Galliano.

Joke Lanz

Joke Lanz est né en 1965 à Bâle ; il vit aujourd’hui à Berlin. C’est un pionnier de la scène indépendante électronique, un touche-à-tout qui passe de la musique improvisée à la musique expérimentale, entre noise et turntablism, entre performances et musique concrète. En plus de musique pour le cinéma et le théâtre, de son travail radiophonique, de ses installations et de ses objets, on trouve deux constantes dans son œuvre : d’une part son travail de turntablist où il mixe platines et galettes de vinyl et d’autre part son projet d’action « Sudden infant » qui en 2014, après avoir été durant 25 ans un projet pour soliste, est devenu un projet pour trio.

Christian Pahud

Né en 1978, Il a grandi et étudié en Suisse, notamment à l’ECAL.
En parfait autodidacte de la batterie, Il est aussi à l'initiative de plusieurs groupes reconnus tels que Honey For Petzi, Larytta ou Bombers.
En parallèle, Christian Pahud développe des recherches sonores et des projets solos orientés principalement vers la musique électronique.
Au fil des années, il crée des performances et installations sonores et collabore avec différents artistes plastiques, musiciens et chorégraphes (Francis Baudevin, Christian Marclay, YoungSoon Cho Jaquet, La Gale,…).

Annette Schmucki

La compositrice Annette Schmucki travaille avec le langage comme musique. Elle écrit pour des petits et grands ensembles, elle crée des installations sonores, des pièces radiophoniques, des opéras, des performances et des textes. Annette Schmucki est née en 1968 à Zürich. Elle étudia à Winterthur avec Cornelius Schwehr et ensuite à Fribourg im Brisgau avec Mathias Spahlinger (Master). Elle est membre des collectifs “Blablabor“, “Band“ et “die sieben Schweinsschwestern“. Annette a été plusieurs fois récompensée pour son oeuvre artistique. Elle reçoit aussi des commandes d’ensembles et de festivals renommés Suisses et Européens. En 2010 est sorti le film « Hagel und Haut » sur le travail et la vie de Annette Schmucki.

Bruno Spoerri

Bruno Spoerri est né en 1935 à Zurich. Il commence sa carrière comme saxophoniste dans différents ensembles, travaille en tant que compositeur et ingénieur du son indépendant, produit de la musique de film et des spots publicitaires, fonde l’institut de musique sur ordinateur ; ses développements de logiciel lui permettent de faire des expériences aux frontières de la composition et de l’improvisation. Il s’est également beaucoup intéressé à l’histoire du jazz en Suisse et a édité l’ouvrage « Jazz in der Schweiz. Geschichte und Geschichten » paru en 2005 et en 2010 l’ouvrage intitulé «Musik aus dem Nichts. Geschichte der elektroakustischen Musik in der Schweiz».

Cathy van Eck

Cathy van Eck est née en 1979 dans les Pays-Bas; elle enseigne la musique et les arts médiatiques à la Haute école d’art de Berne. Artistes des sonorités, elle recherche les interdépendances existant entre les objets du quotidien et les gens et explore les possibilités de faire des haut-parleurs et des microphones des instruments de musique. Dans ses installations et ses performances conceptuelles, elle manipule des microphones, des haut-parleurs et des objets sonores qu’elle a dessinés elle-même. Elle aime s’affranchir des frontières entre les disciplines et collabore avec des metteurs en scène et des chorégraphes.

Nadir Vassena

Nadir Vassena est né à Lugano en 1970. Il étudie la composition à Milan avec Bruno Zanolini et ensuite à Fribourg en Brisgau avec Johannes Schöllhorn.
En 1993, il participe aux cours de composition donnés par Brian Ferneyhough à Royaumont.
De 2004 à 2011, il assume la direction artistique des Tage für neue Musik de Zurich avec le guitariste Mats Scheidegger.
Il enseigne aujourd’hui la composition au Conservatoire de la Suisse italienne (haute école de musique).

Christian Zehnder

Christian Zehnder est né en 1961 à Zurich ; il vit à Bâle. Après des études de guitare et de chant classique, il suit des formations en chant diphonique et sur des techniques vocales selon une approche corporelle. En 1996, il crée avec Balthasar Streiff le duo Stimmhorn qui recevra de nombreux prix au niveau international. Il travaille beaucoup sur les formes d'expression non verbales de la voix humaine et sur les formes de communication par le yodel dans le monde. Il travaille au théâtre comme musicien de spectacle et metteur en scène, il chante aussi dans différentes formations musicales, réalise des projets de musique en solo dans le domaine de la performance et des arts visuels et compose pour le cinéma, la télévision et la radio.

Contact spécialisé: info@bak.admin.ch
Dernière mise à jour le: 11.09.2015

Fin secteur de contenu



http://www.bak.admin.ch/kulturschaffen/04239/05031/05580/index.html?lang=fr