Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur

Imprimer     


Promotion de la lecture

Lire et écrire sont des aptitudes fondamentales, qui ouvrent les portes du savoir et de la pensée, donnent accès à la formation et à l'insertion professionnelle, et constituent ainsi un pilier de la participation active à la vie culturelle. L'importance de la promotion de la lecture pour le développement des facultés intellectuelles et sociales est incontestée. C'est d'autant plus vrai dans la société actuelle d'information et de communication multimédias, où les médias en général, et les médias numériques en particulier, jouent un rôle croissant. La Confédération met un accent particulier sur la promotion de la littérature pour l'enfance et la jeunesse. La lecture de livres d'enfants peut contribuer à consolider les compétences de lecture. Mais la littérature pour les enfants et les jeunes stimule également les compétences culturelles, esthétiques et sensitives.

L'Office fédéral de la culture soutient la promotion de la lecture

Conformément à l'art. 15 LEC, la Confédération a soutenu, au cours de la période d'encouragement 2012 à 2015 cinq organisations et institutions nationales œuvrant à la promotion de la lecture : l'ISJM, la fondation Bibliomedia, l'Œuvre suisse des lectures pour la jeunesse, l'association Baobab ainsi que le Réseau des bibliothèques interculturelles de Suisse (Interbiblio). Les tâches concrètes assumées par les organisations et institutions soutenues sont fixées dans des conventions de prestations.

De plus, des projets touchant aux médias numériques ont chaque année été soutenus sur la base de demandes.

Nouvelle période d'encouragement 2017-2020

Dans le nouveau message culture 2016-2020, le Conseil fédéral propose un paquet de mesures pour promouvoir la lecture. La pratique actuelle de l'encouragement fédéral de la lecture privilégie le soutien aux organisations. Or une comparaison avec d'autres pays, en particulier les pays scandinaves (Etudes PISA depuis 2000) montre que le succès rencontré par la promotion de la lecture dans ces pays se fonde pour une bonne part sur une collaboration directe. La Suisse entend s'inspirer de cette expérience pour compléter l'actuel soutien aux structures par un soutien à des projets à long terme de promotion de la lecture en liaison étroite avec des bibliothèques et des écoles (dans le respect des compétences respectives de la Confédération et des cantons en matière scolaire).

Une promotion systématique de la lecture doit en outre prendre en considération toutes les classes d'âge. Si la pratique actuelle en matière de promotion de la lecture vise en premier lieu l'acquisition de compétences dès le plus jeune âge, il conviendra, pour la période à venir, de cibler également les adolescents et les jeunes adultes, en particulier ceux qui arrivent au terme de leur scolarité obligatoire et qui entament une formation professionnelle. Pour de nombreux apprentis, l'école professionnelle est la dernière occasion de se familiariser avec des textes littéraires.

La nouvelle ordonnance du DFI instituant un régime de promotion de la lecture est en vigueur depuis le 1er septembre 2016. Les demandes de soutien pour les projets de promotion de la lecture peuvent être déposées sur le portail en ligne de l'OFC jusqu'au 1er mars.


Dernière mise à jour le: 13.01.2017

Fin secteur de contenu

Recherche plein texte

Contacts

Office fédéral de la culture
Section culture et société
Stéphanie Andrey
Hallwylstrasse 15
3003 Berne
T +41 58 464 10 69
E Courriel

Informations complémentaires



http://www.bak.admin.ch/kulturschaffen/04250/04251/index.html?lang=fr