Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur

Imprimer


Rapport annuel 2007

Editorial

En 2007, l'Office fédéral de la culture a achevé les travaux préparatoires d’importants dossiers de politique culturelle. A l’été, le Conseil fédéral a transmis au Parlement les messages et les projets de loi relatifs à la loi sur l'encouragement de la culture et à la loi Pro Helvetia. Quelques mois plus tard, c’étaient le message et le projet de loi sur les musées et les collections de la Confédération qui étaient approuvés par l’exécutif et soumis aux Chambres. A l’avenir, les grands axes de la politique culturelle de la Confédération seront définis dans des messages quadriennaux.

Important acteur de la promotion culturelle, la Confédération entend renforcer sensiblement l’accès à la culture. Pour pouvoir encourager et soutenir la culture et les agents culturels de façon convaincante, il faut créer un contexte permettant à la culture de trouver son public et d’accéder au marché, étant entendu que les productions culturelles ne peuvent être considérées comme des marchandises au sens commercial du terme. L’adoption par les Etats membres de l’UNESCO de la Convention sur la protection de la diversité des expressions culturelles – à l’élaboration de laquelle la Suisse a pris une part importante – et le message de ratification que le Conseil fédéral a soumis au Parlement dans l’année sous revue témoignent d’une large adhésion à ce principe. La préservation de la diversité culturelle est devenue un enjeu essentiel dans notre monde globalisé. Il faut absolument que la culture bénéficie d’un statut spécial, différent de celui qui est réservé aux autres prestations et services. Dans un pays plurilingue tel que le nôtre, c’est une des tâches essentielles de l'Office fédéral de la culture que de veiller au respect et au maintien de la diversité culturelle. Le rôle de l'Office fédéral de la culture est aussi de s’adapter aux réalités nouvelles, afin de favoriser une culture en mouvement et de donner envie aux gens de lire, d’aller voir des spectacles et des expositions. Promouvoir la culture, la diffuser, ouvrir des espaces en créant de meilleures conditions générales : si nous atteignons ces objectifs, nous pouvons considérer avoir rempli l’essentiel de notre tâche!

Au chapitre du personnel, Andreas Spillmann, le directeur par intérim du Musée national suisse, a été confirmé dans ses fonctions et nommé à titre définitif par le Conseil fédéral en 2007. Elena Balzardi et Anne Weibel ont pour leur part été nommées respectivement directrice suppléante de la Bibliothèque nationale suisse et responsable de l’Etat-major Communication de l'Office fédéral de la culture.

Enfin, j’aimerais remercier de tout cœur les collaborateurs et les collaboratrices de l'Office fédéral de la culture, le Secrétariat général du Département fédéral de l'intérieur, le Conseil fédéral, le Parlement et l’Administration des finances pour leur engagement et leur appui de tous les instants et pour la confiance qu’ils placent en nous.

Jean-Frédéric Jauslin
Directeur

Dernière mise à jour le: 19.06.2008

Fin secteur de contenu

Recherche plein texte

Informations complémentaires

Typ: PDF
17.06.2008 | 377 kb | PDF


http://www.bak.admin.ch/org/01308/01989/index.html?lang=fr