Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur

Imprimer


L’essentiel en bref

Sonnhild Kestler © Ruth ErdtKünstlerporträt / Portrait d'artiste / Ritratto d'artiste: Andri PolCoeur animal - Séverine Cornamusaz


La rédaction du « Message culture » a été le grand sujet de l'année 2010 à l'Office fédéral de la culture. Rappelez-vous : en décembre 2009, le Parlement adopte la « loi sur l'encouragement de la culture » (LEC). Toutes les questions concernant la promotion culturelle, et qui n'avaient jusqu'alors de fondement que dans l'art. 69 de la Constitution, font désormais l'objet d'une loi. Pour l'OFC, c'est le début d'une nouvelle ère. Grâce à cette base légale solide, notre rôle apparaît encore plus clairement défini et de nouvelles possibilités d'action s'offrent à nous. Le « Message concernant l'encouragement de la culture », le « Message culture » pour faire bref, fait partie de la LEC. Pour la premiere fois, le Conseil federal soumet au Parlement un programme portant sur la nouvelle orientation strategique de notre politique culturelle. Pour la premiere fois, le Conseil federal soumet au Parlement un programme portant sur la nouvelle orientation strategique de notre politique culturelle.

Le premier message culture pour la période 2012 à 2015 a été élaboré en étroite collaboration avec la Fondation Pro Helvetia et les autres institutions partenaires, la Bibliothèque nationale suisse et le Musée national suisse, avant d'être soumis aux milieux intéressés dans le cadre d'une audition. Pendant l'année sous rapport, les cantons, les communes, des partenaires des secteurs public et privé, les associations professionnelles et amateur, les artistes et les milieux intéressés ont été invités à se prononcer sur le projet. Après dépouillement, nous avons pris en compte les réponses qui nous sont parvenues dans la version remaniée du message. Après avoir reçu l'approbation du Conseil fédéral, le message passera devant le Parlement dans le courant de l'année 2011. La LEC et le message culture entreront en vigueur au 1er janvier 2012 vraisemblablement.

Dans ce contexte, une première rencontre s'est tenue le 1er octobre 2010 au Centre Paul Klee à Berne. Les délégués culturels des villes et des cantons et la Confédération ont échangé leurs points de vue sur les questions actuelles et à venir de l'encouragement de la culture.
Nous allons maintenant parler du travail des différents domaines de l'OFC et mettre en lumière les points forts de leur activité en 2010.

Création culturelle

  • Les livres primés au concours des « Plus beaux livres suisses » ont été soumis à l'examen critique du jury international officiant au concours « Les plus beaux livres du monde entier » organisé par la fondation Buchkunst à Leipzig. Les graphistes suisses ont reçu de l'or, de l'argent et du bronze et un diplôme d'honneur.
  • En 2010 toujours, la Suisse était le pays invité de l‘ International Design Festival Berlin, l'une des plateformes les plus importantes réservées à la relève européenne. Les 20 travaux exposés avec le concours de l'ambassade suisse ont été réalisés par les lauréats des prix fédéraux de design de l'OFC et du « Design Preis Schweiz ». C'est la première fois que ces deux prix se présentaient ensemble.
  • www.swissdesignawards.ch a été mis en ligne à la fin du mois de novembre 2010. L'Office fédéral de la culture lance ainsi une plate-forme présentant les travaux de tous les lauréats du « Prix fédéral de design » et du « Grand Prix Design ». Il s'agit là d'une belle vitrine pour la création du design suisse.
  • L'OFC s'est occupé de l'organisation et de la gestion du pavillon suisse à la 12e exposition internationale d‘architecture de Venise qui s'est tenue du 29 août au 21 novembre 2010. L'artiste Jürg Conzett avait été invité par la commission fédérale d'art à représenter la Suisse.
  • L'OFC était également en charge de la contribution suisse à la 12e Biennale d'art du Caire. Luca Frei  y a représenté la Suisse du 12 décembre 2010 au 12 février 2011.

Culture et société

  • En juin 2010, le Conseil fédéral approuvait l’ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques qui énumère les mesures propres à favoriser les échanges et la compréhension, à soutenir les cantons plurilingues et à promouvoir les langues et les cultures italiennes et romanches. Elle est entrée en vigueur le 1er juillet 2010.
  • L’OFC, en collaboration avec les services culturels cantonaux, la Haute école de Lucerne et la commission suisse pour l’UNESCO, a lancé un projet de liste des traditions vivantes en Suisse. D’ici à 2012, les traditions vivantes comme la musique, les coutumes ou les techniques artisanales seront répertoriées. Un comité d’experts placé sous la direction de l’OFC fera un choix parmi les propositions des responsables de projet cantonaux. Il s’agit là d’une reconnaissance et d’une promotion du patrimoine culturel immatériel qui doit recevoir de nouvelles impulsions de cette initiative.
  • Les 9 et 10 avril 2010, l’OFC organisait avec la Zürcher Hochschule der Künste une rencontre d’experts de politique culturelle. Ce colloque s’inscrivait dans le contexte de la présidence suisse au Conseil de l’Europe et visait à développer COMPENDIUM, l’un des principaux projets culturels du Conseil de l’Europe.

Cinéma

  • Dans le cadre des Journées de Soleure, l’OFC a décerné pour la première fois le prix multimédia de musique de film « The Score ». Sur la centaine de compositions envoyées, trois ont reçu une récompense.
  • La commission fédérale du cinéma a approuvé vers le milieu de l’année l’évaluation des régimes d’encouragement du cinéma 2006 à 2010 commanditée en externe. L’évaluation a tiré un bilan globalement positif de la mise en œuvre politique des régimes d’encouragement, mais a identifié un net potentiel d’amélioration dans certains domaines. La commission a notamment recommandé d’examiner avec soin la proposition faite dans le rapport de séparer la politique du cinéma de l’encouragement du cinéma et d’en peser attentivement le pour et le contre. L’élaboration des nouveaux régimes d’encouragement du cinéma 2012 à 2016 se poursuivra jusqu’à la moitié de 2011.
  • La création cinématographique suisse a terminé 2010 sur de bons résultats. Les productions suisses ont gagné des parts de marché par rapport à l’exercice précédent. Si du côté de la fiction « Sennentuntschi » a eu un grand succès, on ne peut que juger positivement l’intérêt que le public a porté aux documentaires made in Switzerland et au large éventail de films qui lui ont été proposés.

Patrimoine culturel et monuments historiques

  • Les Etats parties se sont réunis à Paris pour signer la candidature des « Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes » au Patrimoine mondial de l’UNESCO, candidature placée sous l’égide de la Suisse. Les experts de l‘International Council on Monuments and Sites ICOMOS, l’organisation consultative de l’UNESCO, l’ont examinée en automne. La décision du comité du patrimoine mondial est attendue pour la session 2011.
  • L’OFC a publié en 2010 « Patrimonium », une somme sur la conservation des monuments historiques en Suisse de 1950 à 2000. Cette publication est d’abord une source précieuse d’information pour les spécialistes, mais c’est aussi le témoignage richement illustré d’une période où furent prises des décisions lourdes de conséquence en matière de politique culturelle.

Musées et collections

  • La loi fédérale sur les musées et collections de la Confédération est entrée en vigueur au 1er janvier 2010. Le Musée national suisse, composé du Landesmuseum de Zurich, du château de Prangins, du Forum de l'histoire suisse à Schwyz et du Centre des collections d‘Affoltern am Albis, est devenu un établissement de droit public autonome.
  • La Confédération a vendu le château de Wildegg à une fondation instituée par le canton d‘Argovie. Le château et son domaine ont changé de mains le 1er janvier 2011.
  • Depuis le 1er juin 2005, les biens culturels sont placés sous la protection de la loi fédérale sur le transfert international des biens culturel. L’administration fédérale des douanes et l’OFC ont tenu à marquer les cinq ans de cet acte en montant l’exposition « For Sale? La contrebandes des biens culturels et les douanes » au Musée des douanes à Cantine di Gandria près de Lugano.
  • Le Conseiller fédéral Didier Burkhalter a reçu le ministre colombien des Affaires étrangères, Jaime Bermúdez Merizalde, à l’occasion de la signature d’un traité bilatéral portant sur l’importation et le retour des biens culturels.
  • L’ambassadeur suisse au Caire et le secrétaire général de l’administration des antiquités égyptiennes (Supreme Council of Antiquities) ont signé un accord bilatéral destiné à protéger le patrimoine culturel meuble des deux Etats.
  • Quarante-huit objets précolombiens d'une collection privée suisse ont été rendus au gouvernement péruvien par l'intermédiaire du Service spécialisé Transfert international des biens culturels.
  • Le musée de la Collection Oskar Reinhart « Am Römerholz » à Winterthour a réouvert ses portes au public le 31 octobre 2010 après une fermeture de deux ans. Le Römerholz a célébré cette réouverture par une scénographie de ses collections dans ses locaux rénovés.

A propos du personnel

  • La mise en œuvre de la loi sur l’encouragement de la culture a pour conséquence de nouvelles tâches. L’office s’y prépare en remaniant ses structures et en procédant à de nouvelles répartitions des compétences à l’intérieur des services. Ainsi, Urs Staub, qui le dirigeait par intérim, a pris à titre définitif la tête du domaine « Musées et collections ». Franziska Burkhardt, qui dirigeait la section « Culture et société » a repris la « Création culturelle ». David Vitali dirigera par intérim la section « Culture et société » jusqu’à la fin de 2011. Cette nouvelle répartition est devenue effective au 1er août 2010.
  • Nicolas Bideau a quitté l’office à la fin de 2010 ; le nouveau chef de la section Cinéma, Ivo Kummer, reprendra le poste au début d’août 2011.

Et pour finir un grand merci aux collaboratrices et aux collaborateurs de l’OFC pour leur engagement. Nous remercions le Conseil fédéral, le Parlement, le Secrétariat général du Département fédéral de l’intérieur et l’Administration des finances pour leur soutien et pour la confiance qu’ils ont mise en nous.


Jean-Frédéric Jauslin
Directeur


Dernière mise à jour le: 28.06.2011

Fin secteur de contenu

Recherche plein texte

Informations complémentaires

Typ: PDF
21.06.2011 | 1073 kb | PDF


http://www.bak.admin.ch/org/01308/03909/03932/index.html?lang=fr