Nouvelles contributions à la recherche de provenance d’œuvres d’art

Berne, 19.11.2018 - De 2018 à 2020, l’Office fédéral de la culture (OFC) soutient pour la deuxième fois les recherches de provenance entreprises par les musées suisses. Dans ce cadre, il participe au financement de quatorze projets à hauteur de 1'144'800 francs. Les travaux visant à déterminer scientifiquement la provenance des œuvres d’art sont ainsi intensifiés. Les résultats de ces recherches seront rendus publics.

Les quatorze projets déposés auprès de l’OFC pour les années 2018-2020 correspondent aux exigences de la Confédération pour la mise au concours. Chacune des institutions concernées reçoit pour la conduite de son projet l’aide financière qu’elle a demandée (voir annexe). Le montant total de ces aides financières s’élève pour les trois années à 1'144’800 francs. Ce montant s’ajoute à celui des aides accordées lors de la première mise au concours, en 2016, qui était de quelque 900 000 francs. De 2016 à 2020, l’OFC aura ainsi soutenu les recherches de provenance des musées suisses pour un montant total de plus de deux millions de francs. L’OFC soutient à la fois des travaux en lien avec des œuvres d’art et ceux portant sur des archives pertinentes pour la recherche de provenance.

Les résultats des projets soutenus de 2016 à 2018 sont en grande partie publiés

Dans le cadre du premier concours ouvert pour les années 2016 à 2018, douze projets de recherche de provenance avaient reçu une contribution. Ces projets sont en grande majorité terminés et leurs résultats publiés. Les résultats peuvent être consultés sur le portail Internet de la Confédération consacré à l’art spolié par les nazis.

Conditions de la Confédération pour l’octroi de contributions

La recherche de provenance constitue une base permettant de trouver « des solutions justes et équitables » pour les œuvres d’art spolié au sens des Principes de la Conférence de Washington de 1998. Ces principes exigent que soit clarifiée la provenance de toutes les œuvres liées à la question de l’art confisqué par les nazis. La recherche de provenance incombe aux musées et est placée sous leur responsabilité. En raison de la dynamique internationale et du processus de numérisation, il est tout à fait essentiel que les normes reconnues en matière de recherche de provenance soient respectées. La Confédération tient beaucoup à ce que les propriétaires de biens culturels, qu’ils soient publics ou privés, continuent de réaliser des recherches de provenance en y consacrant les ressources requises. Afin de souligner cette volonté des autorités fédérales, l’OFC alloue des contributions de projets aux institutions concernées, à condition qu’elles appliquent les Principes de Washington. Les institutions sont par ailleurs tenues de publier les résultats de leurs recherches de provenance sur Internet et d’y indiquer le lien vers le portail Internet de la Confédération consacré à l’art spolié.

La Confédération met à jour les résultats des recherches de provenance concernant ses collections

L’administration fédérale met actuellement à jour les résultats des recherches de provenance qui avaient été réalisées en 1998 sur les œuvres des musées et collections dépendant de la Confédération. La mise à jour est réalisée en deux étapes. La première étape, aujourd’hui achevée, concernait les résultats des musées et collections contenant moins de 100 œuvres à examiner. Il s’agissait de la Collection Oskar Reinhart « Am Römerholz », du Musée Vincenzo Vela et du Musée du couvent Saint-Georges. Aucune œuvre spoliée par les nazis n’a été retrouvée dans ces musées, en l’état actuel des connaissances. Les résultats de ces enquêtes peuvent être consultés sur le portail internet de la Confédération consacré à l’art spolié. La deuxième étape, qui s’achèvera en décembre 2020, porte sur les résultats des musées et collections où plus de 100 œuvres doivent être examinées. Les institutions concernées sont les Collections d’art de la Confédération, le Musée des automates à musique de Seewen, la Bibliothèque nationale suisse, le Musée national suisse et l’EPF. Les résultats concernant ces institutions seront également publiés sur le portail Internet de la Confédération d’ici décembre 2020.


Adresse pour l'envoi de questions

Benno Widmer, responsable section Musées et collections, Office fédéral de la culture,
tél. +41 58 465 70 21, benno.widmer@bak.admin.ch



Auteur

Office fédéral de la culture
http://www.bak.admin.ch

Contact spécialisé
Dernière modification 25.03.2019

Début de la page

https://www.bak.admin.ch/content/bak/fr/home/actualites/nsb-news.msg-id-72967.html