Les savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art

Catégorie : Savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel

Etats : France et Suisse

Caractéristiques des succès de l'industrie suisse, les savoir-faire relevant de la mécanique horlogère constituent le socle patrimonial de l'horlogerie en tant que pratique artisanale et manuelle. Cette candidature permet de mettre en lumière le rôle de la formation horlogère, et de la dextérité humaine encore indispensable à l'innovation et à la précision technique. Elle sera conçue en lien avec la tradition locale de Sainte-Croix en matière de fabrication d'automates et de boîtes à musique, la mécanique d’art, qui fait appel à des savoir-faire apparentés.

Horlogerie
Une horlogère termine la restauration d'une montre.
© Ville de La Chaux-de-Fonds 2015 / Aline Henchoz

L’horlogerie s’insère aujourd’hui en Suisse dans une réalité moderne et industrielle de dimension mondiale. Mais elle implique aussi des savoir-faire de nature presque exclusivement manuelle – métiers d’angleur, pivoteur, polisseur, cadranier, décalqueur, poseur d’appliques, spécialiste en étampes et maître horloger – qui constituent le socle premier de l’horlogerie en tant que pratique patrimoniale. Cette dynamique est particulièrement visible dans la mécanique d’art, soit le domaine de la fabrication d’automates et de boîtes à musique à Sainte-Croix, qui a conservé sa dimension d’artisanat d’art, suscitant une grande fierté des habitants du lieu quant à ce patrimoine. Ceux-ci évoquent ainsi « l’esprit de Sainte-Croix » comme marque d’un respect du travail artisanal. Cette candidature mettra en lumière le rôle de la formation horlogère, et de la dextérité humaine encore indispensable à l’innovation et à la précision technique. On relève par ailleurs que si ces savoir-faire ont en premier lieu une fonction économique, ils ont aussi façonné l’urbanisme et la réalité sociale quotidienne des régions concernées et véhiculent une symbolique propre, associant des notions de précision, de raffinement mécanique et de temporalité qui ont des conséquences notables sur la définition des identités locales et régionales.

Le 15e Comité intergouvernemental de Sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a inscrit comme élément binational les Savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art (Suisse et France) à la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel le 16 décembre 2020.

Liens

La tradition en détail dans la Liste des traditions vivantes en Suisse

Parallèlement à l’établissement du dossier de candidature auprès de l’UNESCO, les dossiers et entrées de la Liste des traditions vivantes en Suisse correspondants seront également adaptés dans le cadre de la mise à jour régulière de l’inventaire. Ce travail se fera en collaboration avec les acteurs concernés.


Multimedia en ligne

Dernière modification 06.07.2015

Début de la page

Contact

Office fédéral de la culture
Section culture et société
Julien Vuilleumier
Hallwylstrasse 15
3003 Berne
Téléphone +41 58 467 89 75
Courriel

Imprimer contact

https://www.bak.admin.ch/content/bak/fr/home/patrimoine-culturel/patrimoine-culturel-immateriel/mise-en-_uvre/liste-representative-du-patrimoine-culturel-immateriel/les-savoir-faire-de-mecanique-horlogere.html