Étienne Delessert, Eleonore Peduzzi Riva et Chantal Prod’Hom reçoivent le Grand Prix suisse de design 2023

Berne, 09.03.2023 - Sur recommandation de la Commission fédérale de design, l’Office fédéral de la culture décerne cette année le Grand Prix suisse de design à Étienne Delessert, illustrateur, à Eleonore Peduzzi Riva, conceptrice de produits, et à Chantal Prod’Hom, historienne de l’art. Les prix seront attribués lors de la remise des Prix suisses de design, le 13 juin 2023 à Bâle.

Depuis 2007, le Grand Prix suisse de design récompense des designers d’envergure nationale et internationale. Il est doté de 40 000 francs par personne.  

Étienne Delessert – dessinateur et peintre, « maître de l’imaginaire » 

« Depuis 60 ans, Étienne Delessert, avec ses univers charismatiques et son dessin singulier, n’a pas seulement grandement contribué au renouveau du livre pour enfants, il s’est également, tout au long de sa carrière, investi de manière remarquable dans le soutien au domaine de l’illustration et de la publication dans son travail d’éditeur et de producteur. »
Commentaire de la commission fédérale de design

Graphiste de formation, Étienne Delessert, né à Lausanne en 1941, s’est fait connaître à Paris et à New York d’abord dans la publicité, les affiches, puis dans l’illustration, les films d’animation et la peinture.

Depuis 1967, Étienne Delessert a illustré plus de 80 livres qui ont connu un succès mondial et ont été traduits en 14 langues. Il a lui-même écrit 27 albums, notamment l’ouvrage « Comment la souris reçoit une pierre sur la tête et découvre le monde », issu d’un travail de recherche mené avec le psychologue suisse Jean Piaget.

Étienne Delessert s’est également fait un nom au niveau international en tant que dessinateur de presse. Il a travaillé entre autres pour The Atlantic, le New York Times, Facts, Le Monde, Siné Hebdo, et il a collaboré avec Eugène Ionesco et Jean-Claude Carrière sur des projets artistiques.

En 1973, il a créé en Suisse le studio de cinéma d’animation « Carabosse » et, en 2017, la fondation « Les Maîtres de l’Imaginaire », dont l’objectif est de promouvoir les œuvres des dessinateurs d’Europe et des États-Unis. Étienne Delessert a remporté de nombreux prix internationaux, dont plusieurs fois la plaque de la Biennale d’illustration de Bratislava et le  Prix graphique de la foire de Bologne pour les enfants ainsi que 13 médailles d’or et 12 médailles d’argent de la Society of Illustrators de New York.

Étienne Delessert vit et travaille depuis 40 ans à Lakeville, Connecticut (USA).

Eleonore Peduzzi Riva conceptrice d’espaces de vie

« Par son travail de pionnière dans la modularité et la réinvention de matériaux traditionnels, Eleonore Peduzzi Riva a contribué à l’âge d’or du design industriel italien. Dans la période la plus fructueuse de son activité, elle a œuvré comme conceptrice d’intérieurs et designer de produits pour des fabricants renommés, revêtant diverses fonctions et dans d’innombrables projets. Bien que son nom n’apparaisse pas dans la littérature contemporaine, son œuvre novatrice n’est pas tombée dans l’oubli et mérite d’être redécouverte et étudiée. »
Commentaire de la commission fédérale de design

Née en 1936 à Bâle, Eleonore Peduzzi Riva a travaillé comme architecte d’intérieur et designer industrielle, puis a été consultante pour diverses entreprises. Elle a toujours insufflé dans ces activités sa vision personnelle du design, dans laquelle chaque nouveau projet ou produit est le résultat d’une collaboration entre les domaines les plus divers.

Arrivée à Milan à la fin des années 1950 pour suivre les cours de la Faculté d’Architecture du Politecnico, Eleonore Peduzzi Riva s’est aussitôt sentie à l’aise dans la communauté de jeunes architectes et artistes milanais qu’animait le désir de construire une société nouvelle, plus ouverte et libérée des formalismes académiques.

En tant qu’architecte d’intérieur, elle se donne pour mission d’offrir aux usagers des outils pour construire eux-mêmes leur cadre de vie. On peut en voir l’exemple dans un de ses projets les plus connus, le divan à éléments composables DS 600 conçu avec Ueli Berger, Heinz Ulrich et Klaus Vogt en 1972 pour de Sede. Comme designer industrielle, notamment pour Cassina ou Artemide, ce qui l’intéresse avant tout, ce sont les expériences avec les matériaux et « tout ce qui peut pousser plus loin la discipline ».

Dans les années 1980 et 1990, elle a œuvré comme consultante pour l’image et la coordination de nombreuses marques, parmi lesquelles Abet Print, Fiorucci, ICF De Padova, Mira-X, Vistosi et Samit.

Eleonore Peduzzi Riva vit à Riehen, près de Bâle, et à Milan (I).

Chantal Prod’Hom – une ambassadrice du design hostile au repli sur soi 

« À travers les divers rôles qu’elle a joués, Chantal Prod’Hom a influencé de manière déterminante le discours sur le design et a donné de la visibilité à cette discipline en Suisse romande. Par sa vision interdisciplinaire et internationale, elle a fait œuvre de pionnière dans le commissariat d’expositions de design et frayé la voie à une nouvelle génération. »
Commentaire de la commission fédérale de design

Chantal Prod’Hom est née en 1957 à Lausanne. Elle y fait des études d’archéologie, et se dote de l’outillage nécessaire à sa future carrière au service de la transmission de l’art et du design. Dans le New York des années 1980, elle découvre l’art contemporain et obtient un diplôme de muséologie. Au début des années 1990, à 34 ans seulement, elle fonde et dirige avec succès la Fondation Asher Edelman, où elle présente des expositions visionnaires d’artistes encore peu connus.

En 1995, le photographe Oliviero Toscani lui propose de codiriger la « Fabrica » Benetton, qui accueille de jeunes designers. Dans cette fonction, elle parcourt le monde deux années durant à la recherche de talents. C’est alors qu’elle entre pour la première fois en contact avec le design et ses méthodes. L’ancrage dans le présent de cette discipline et les problématiques des créateurs et créatrices la fascinent. 

Ces expériences et son réseau international conduisent Chantal Prod’Hom à diriger le mudac – Musée de design et d’arts appliqués contemporains – à partir de 2000. Elle tire profit des possibilités inépuisables du design, des arts appliqués et des disciplines adjacentes de plus en plus enclines à s’ouvrir pour poursuivre son but : faire connaître le design et promouvoir sa qualité. Son engagement en faveur du design suisse dans l’opinion publique a considérablement favorisé et marqué la compréhension de cette discipline. Chantal Prod’Hom a utilisé son savoir-faire avec passion pour faire émerger une génération de jeunes commissaires d’exposition spécialisés en design.

Chantal Prod’Hom vit et travaille à Lausanne (VD).

Exposition Swiss Design Awards du 12 au 18 juin 2023 à Bâle

Cette année, les deux lauréates et le lauréat seront présentés dans des portraits vidéo diffusés dans le cadre de l’exposition Swiss Design Awards, organisée parallèlement à Art Basel et Design Miami/Bâle. L’entrée est libre.

En outre, une riche publication consacrée au Grand Prix suisse de design 2023 paraîtra à cette occasion aux éditions Scheidegger et Spiess, avec des textes et images inédits.

Vous trouverez des textes détaillés de Florence Grivel, Francesca Picchi et Jacques Poget consacrés aux deux lauréates et au lauréat ainsi que des photos sur

www.schweizerkulturpreise.ch

Visite de presse
Pour une visite individuelle, veuillez vous inscrire en écrivant à swissdesign@bak.admin.ch

Remise du Grand Prix suisse de design et des Prix suisses de design
Mardi 13 juin 2023, de 18 h à 19 h 30
19 h 30 Cocktail 
Foire de Bâle, Halle 1.1

Inauguration des expositions Swiss Design Awards et Swiss Art Awards
Lundi 12 juin 2023, de 19 h à 22 h, Foire de Bâle, Halle 1.1 

Exposition Swiss Design Awards 2023
Du 13 au 18 juin 2023, de 10 h à 20 h, le jeudi jusqu’à 22 h, le dimanche jusqu’à 16 h
Foire de Bâle, Halle 1.1
Entrée libre, visites guidées quotidiennes dès 14 h 30


Adresse pour l'envoi de questions

Questions sur la politique fédérale des prix suisses de la culture : Danielle Nanchen Davi, cheffe de section, section Création culturelle,
Office fédéral de la culture, +41 58 465 98 23, danielle.nanchen@bak.admin.ch

Questions sur le Grand Prix suisse de design : Anna Niederhäuser, Design, section Création culturelle, Office fédéral de la culture, +41 79 476 64 74, anna.niederhaeuser@bak.admin.ch

Relations avec les médias (interviews des lauréats, accréditations, autres demandes) : swissdesign@bak.admin.ch



Auteur

Office fédéral de la culture
http://www.bak.admin.ch

Contact spécialisé
Dernière modification 25.03.2019

Début de la page

https://www.bak.admin.ch/content/bak/fr/home/actualites/nsb-news.msg-id-93588.html