Les Savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art candidats au Patrimoine immatériel de l’UNESCO

Horlogerie
Une horlogère termine la restauration d'une montre d'observatoire des années 1920. Equipée d’une loupe monoculaire et de brucelles, elle ajuste de très petites pièces de manière minutieuse pour que le mécanisme fonctionne.
© Ville de La Chaux-de-Fonds, Aline Henchoz, 2015

La candidature des Savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art a été officiellement déposée à l’UNESCO en vue d’une inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La Suisse a déposé ce dossier en collaboration avec la France. L’UNESCO devrait décider de l’inscription de cette tradition vivante emblématique de l’Arc jurassien en novembre 2020. La Suisse est également associée à la candidature des « Techniques artisanales et pratiques coutumières des ateliers de cathédrales, en Europe », placée sous l’égide de la France.

Contact spécialisé
Dernière modification 25.03.2019

Début de la page

https://www.bak.admin.ch/content/bak/fr/home/actualites/archives-des-actualites/aktuelles-2019/uhrmacherhandwerk-und-kunstmechanik-sollen-immaterielles-kulturerbe-der-UNESCO-werden.html