Convention de l'UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

La notion de patrimoine culturel immatériel désigne un ensemble de traditions et de pratiques, transmises de génération en génération, qui donnent à une communauté un sentiment d'identité et de continuité. Citons à titre d'exemple la musique, la danse, les coutumes, les fêtes ou les techniques artisanales traditionnelles. Le patrimoine culturel immatériel est extrêmement divers ; à la différence du patrimoine culturel matériel (ex, la vieille ville de Berne inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO), il se modifie constamment.

En Suisse, nul ne conteste l'importance du patrimoine culturel immatériel pour la diversité culturelle, la cohésion sociale, l'identité culturelle et l'image que le pays et ses régions donnent d'eux-mêmes. De nombreuses particularités nationales et régionales se définissent à travers des facteurs culturels immatériels

Soutenir les formes d'expression culturelles traditionnelles fait partie de l'encouragement fédéral de la culture.

En ratifiant la convention de l'UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel du 16 juillet 2008, la Suisse s'intègre au cadre juridique international de promotion de la diversité culturelle.

Le patrimoine culturel immatériel englobe une large palette de traditions vivantes dont la richesse n'est pas constituée par des objets matériels. La Convention de l'UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de 2003 définit le patrimoine culturel immatériel comme suit :

Les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire - ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés - que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel. (RS 0.440.6, Art. 2, al. 1).

Le patrimoine culturel immatériel

  • est transmis de génération en génération
  • est recréé en permanence par les communautés et les groupes en fonction de leur milieu, de leur interaction avec la nature et de leur histoire
  • procure aux communautés et aux groupes un sentiment d'identité et de continuité
  • contribue à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine
  • est conforme aux instruments internationaux existants relatifs aux droits de l'homme
  • est conforme à l'exigence du respect mutuel entre communautés, groupes et individus et d'un développement durable (RS 0.440.6, Art. 2, al. 1)

Le patrimoine culturel immatériel trouve son expression notamment dans les domaines suivants (RS 0.440.6, Art. 2, al. 2) :

  • les traditions et expressions orales
    Par exemple : les chants traditionnels, les légendes ou les contes
  • les arts du spectacle
    Par exemple : la musique traditionnelle, le théâtre, la danse, la danse masquée, les marionnettes
  • les pratiques sociales, rituels et événements festifs
    Par exemple : les fêtes saisonnières, les cortèges et les processions, les coutumes de carnaval ou les jeux
  • les connaissances et pratiques concernant la nature et l'univers
    Par exemple : les médecines traditionnelles ou les connaissances agricoles
  • les savoir-faire liés à l'artisanat traditionnel
    Par exemple : le travail, l'assemblage ou la peinture traditionnels du bois, de la terre, du métal, du cuir, du verre, du papier, de la pierre ou des textiles

Dernière modification 02.11.2021

Début de la page

Contact

Office fédéral de la culture
Section culture et société
David Vitali
Hallwylstrasse 15
3003 Berne
Téléphone +41 58 465 70 19
Courriel

Imprimer contact

https://www.bak.admin.ch/content/bak/fr/home/patrimoine-culturel/immaterielles-kulturerbe-unesco-lebendige-traditionen/patrimoine-culturel-immateriel.html